Midi sous le pont, sous la halle ou ailleurs : Espacer le temps : essais de cartographies parlées, Yann Potin et Patrick Boucheron

Carte en main, une géographie mouvante, et émouvante, d’un côté à l’autre des ponts de Lagrasse.

18h à l’abbaye : La corde des extases, Michel Jullien

Lecture d’un inédit.

Michel Jullien a publié en février dernier, juste avant que les librairies ne ferment, un très beau livre, Intervalles de Loire (Verdier) canotage littéraire au ras de l’eau, au fil du fleuve, dans le remous des sables, entre les îlots, sous les ponts. Le monde vu du fleuve, porté par le courant d’une langue pleine de sons, d’images et de ravissements.

22h à l’abbaye : Je vous parle d’un continent lointain, François Bon

Professeur de préhistoire à l’université de Toulouse, François Bon a dirigé le Centre de recherche français de Jérusalem. Il conduit des recherches en Europe et en Afrique sur les premières sociétés d’Homo sapiens, et mène plusieurs chantiers archéologiques, dans le sud de la France comme en Éthiopie. Ouvrages : Préhistoire, la fabrique de l’Homme (Seuil, 2009) ; Sapiens à l’œil nu (CNRS Éditions, 2019).

À Lagrasse, le port du masque est souhaité. Il est obligatoire dans la librairie de la Maison du Banquet, comme dans tous les commerces du village.

Il est fortement conseillé dans l’enceinte de l’abbaye, jusqu’à prendre place.

Les chaises seront installées en respectant les distances préconisées.

Le nombre de participants à nos rencontres est limité. On pourra, dans les jours qui viennent, réserver ses places pour les rendez-vous de 18 heures et de 22 heures.

Ainsi, ceux d’entre vous qui viendraient de loin seraient assurés d’être accueillis.

Pour tous les autres, l’entrée sera possible dans la limite des places restantes.