Midi sous le pont : Bruit de poésie, Jacques Bonnaffé

Jacques Bonnaffé est comédien et metteur en scène. Il est originaire du Nord, et fidèle à notre Sud, qu’il fréquente amoureusement depuis des années. Mais son pays, territoire de cœur et de raison, c’est la poésie, qu’il sert avec une liberté et une fantaisie uniques. Sous le pont, les pieds dans l’eau – ou pas – il fait bondir les mots, leur musique, leurs images. Un vrai cinéma.

18h à l’abbaye : Manila Dream, Romain Bertrand

Pendant trois jours, l’historien Romain Bertrand, qui l’an dernier nous tint en haleine avec le prodigieux voyage presque achevé de Magellan autour du monde (Qui a fait le tour de quoi ? L’affaire MagellanVerdier 2020) vient nous raconter le procès que le Gouverneur des Îles du Ponant, Francisco de Sande, tint à Manille à la fin du seizième siècle dans une bien incroyable affaire.

Romain Bertrand est historien. Il est directeur de recherche au Centre de recherches internationales (CERI, Sciences Po-CNRS). Spécialiste de l’Indonésie moderne et contemporaine et d’histoire globale, il a consacré de nombreux travaux à la question des dominations coloniales européennes en Asie du Sud-Est.

22h à l’abbaye : Soirée oiseaux. Attachés à ce qui tombe, Marielle Macé

Marielle Macé fait partie de ceux qui, pendant le confinement, ont été attentifs à ces chants d’oiseaux que l’on redécouvrait, au milieu des silences de la ville. Des fois, ça fait réfléchir.

Chercheuse et écrivain, Marielle Macé est l’auteur, chez Verdier, de Sidérer, considérer. Migrants en France (2017), et de Nos Cabanes (2019). Ses livres prennent la littérature pour alliée dans une réflexion critique sur nos formes de vie.

À Lagrasse, le port du masque est souhaité. Il est obligatoire dans la librairie de la Maison du Banquet, comme dans tous les commerces du village.

Il est fortement conseillé dans l’enceinte de l’abbaye, jusqu’à prendre place.

Les chaises seront installées en respectant les distances préconisées.

Le nombre de participants à nos rencontres est limité. On pourra, dans les jours qui viennent, réserver ses places pour les rendez-vous de 18 heures et de 22 heures.

Ainsi, ceux d’entre vous qui viendraient de loin seraient assurés d’être accueillis.

Pour tous les autres, l’entrée sera possible dans la limite des places restantes.