Midi sous le pont, sous la halle ou ailleurs : Espacer le temps : essais de cartographies parléesYann Potin et Patrick Boucheron.

Carte en main, une géographie mouvante, et émouvante, d’un côté à l’autre des ponts de Lagrasse.

18h à l’abbaye : La Maison de Dulcinée, Christophe Pradeau

Né en 1971 à Saint-Yrieix-la-Perche, Christophe Pradeau enseigne la littérature à l’université Paris-IV. Il est l’auteur de trois romans très remarqués par la critique, La Souterraine (2005), La Grande sauvagerie (2010), Les Vingt-quatre portes du jour et de la nuit (2017), tous trois parus aux éditions Verdier.

22h à l’abbaye : Lire l’avenir, lire les signes. Une conversation entre philosophie et psychanalyse, Mathieu Potte-Bonneville et Stéphane Habib

Philosophe et spécialiste de la pensée de Michel Foucault, Mathieu Potte-Bonneville a travaillé plusieurs années à L’Institut français, où il a inventé et mis en place le concept de la Nuit des Idées. Il est depuis un an directeur du département du développement culturel du Centre Pompidou.

Stéphane Habib est psychanalyste et philosophe. Il enseigne à l’Institut des Hautes Études en Psychanalyse (Paris), et fait partie du comité de rédaction de la revue Tenou’a dirigée par Delphine Horvilleur. Il a publié, au début de cette année, Il y a l’antisémitisme, aux éditions Les Liens qui Libèrent et en poche chez Pocket, Faire avec l’impossible – Pour une relance du politique..

À Lagrasse, le port du masque est souhaité. Il est obligatoire dans la librairie de la Maison du Banquet, comme dans tous les commerces du village.

Il est fortement conseillé dans l’enceinte de l’abbaye, jusqu’à prendre place.

Les chaises seront installées en respectant les distances préconisées.

Le nombre de participants à nos rencontres est limité. On pourra, dans les jours qui viennent, réserver ses places pour les rendez-vous de 18 heures et de 22 heures.

Ainsi, ceux d’entre vous qui viendraient de loin seraient assurés d’être accueillis.

Pour tous les autres, l’entrée sera possible dans la limite des places restantes.